Présentation Moessieurs du Yamaha MONTAGE pour l'annonce officielle au Winter Namm 2016 : - Moessieurs

Aller au contenu

Présentation Moessieurs du Yamaha MONTAGE pour l'annonce officielle au Winter Namm 2016 :

MONTAGE > Présentations > Articles
Winter Namm 2016 : le MONTAGE est annoncé :
C'est au Winter Namm 2016, le 21 janvier que Yamaha présente son nouveau synthétiseur MONTAGE adapté aux nouveaux besoins de la scène et du studio.
Successeur du Motif XF et néanmoins différent car ce n'est plus une Workstation mais bel et bien un synthétiseur, oubliez les modes spécifiques voices, sampling, song, pattern et Master, tout est groupé et géré autours des performances nous y reviendront plus tard.
Les informations présentes sur cette page au moment de l'annonce bien que venant de sources officielles Yamaha, que je remercie pour notre collabration depuis 2007, ne sont pas complètes et sont susceptibles d'être modifiées au fur et à mesure que les spécifications complètes seront diffusées.
Il y a encore à ce stades quelques suppositions personnelles et elles sont clairement indiquées comme cela tout au long de cette page.
Un boot ultra rapide afin d'être prêt que ce soit à la scène ou au studio :
Il démarre en moins de seize secondes, le rendant disponible en un temps record.

Pour la scène, les fonctions Live Set et Seamless Sound Switching sont parfaites :
- Live Set vous permet d’organiser les Performances pour vos concerts,
- Seamless Switching Sound permet un changement de Performance sans coupure abrupte des sons de la Performance précédemment sélectionnée.
Avec une qualité, diversité et polyvalence optimale pour sa bibliothèque de son, il répond à  toutes les situations, sur scène, en home studio ou studio professionnel.

Son moteur Motion Control Synthesis, combine deux générateurs de son FM-X et AWM2 qui combinés avec les contrôleurs, permettent une toute nouvelle interaction avec les sons et la création sonore.


Cliquez sur la miniature pour l'afficher en vue large :
Les sons :
Le MONTAGE utilise deux moteurs iconiques Yamaha revus tous deux et modernisés pour un rendu et une qualité de son exceptionnelle et un sound design abouti.
Les deux générateurs sonores du MONTAGE peuvent être joués sur le clavier jusqu’à 16 zones, dans une seule Performance.
AWM2 :
MONTAGE offre une polyphonie stéréo de 128 voix et une capacité de 5.67 GB avec 2,370 nouvelles waveforms pour un total de  6,347 waveforms en ROM
Grâce à cette architecture évoluée, un plus grand nombre d’échantillons peut être utilisé pour chaque instrument, offrant ainsi un son authentique et permettant de nombreuses nuances.
Integrated Flash Memory :
Le MONTAGE dispose d'une flash memory interne dédiée à l'utilisateur d'une taille de 1.75 GB avec un système de lecture et écriture à grande vitesse pour y charger vos samples ou les banques sons en vente sur les divers sites de Sound Designers.
Il n'y a pas de fonction sampling sur le MONTAGE c'est un premier point qui fait qu'on sort de la génération Motif & Workstation. Une application telle que le Waveform Editor de John Mêlas par exemple vous permettra de réaliser vos propres waveforms pour les charger dans le MONTAGE qui est compatible au format All Voices Motif XF/XS.

FM-X :
Avec le générateur FM-X, MONTAGE s’appuie sur le moteur FM Yamaha le plus puissant de tous les temps.
Revue et améliorée, tout en restant dans la pure tradition des légendaires synthétiseurs des années 1980, la FM-X offre toujours une dynamique et une puissance incroyables.
Avec huit opérateurs, 88 algorithmes  (un feedback par algorithme) et sept formes spectrales, MONTAGE dispose d'une puissance colossale.
En comparaison, en 1983, le Yamaha DX7 avait six opérateurs, 32 algorithmes et des ondes sinusoïdales simples.
Intégrées à la synthèse FM-X, Spectral Skirt et Spectral Resonance permettent
l’élargissement de la courbe harmonique et le décalage des pics harmoniques.
Avec les filtres, les égalisations, un LFO commun supplémentaire et les blocs d’effets, un nouveau cap dans la synthèse FM est aujourd’hui franchi par Yamaha.
Une collection de sons impressionnante :
En tant qu’outil d’aide à la composition, MONTAGE possède une bibliothèque de sons dont les Presets couvrent une très vaste gamme sonore, des instruments les plus authentiques aux sons synthétiques les plus divers. Pour les pianistes, un Yamaha CFX Grand Piano est inclus dans la bibliothèque.



Tirant avantage du mode performance, les voices du piano CFX par exemple peuvent utiliser plusieurs part d'une performance afin d'avoir des réglages spécifiques de LFO, EG, pitch , FX ....comme par exemple l'avait fait Keven Spargo pour ses dernières banques sons. Ceci ne vaut pas que pour les pianos acoustiques, une équipe de douze Sound Designers a travaillé d'arrache pied pour vous offrir les sons les plus authentiques possibles dans le mode de jeu performance du Montage.
Pour revenir aux pianos,  un Bösendorfer Imperial Grand Piano sera également disponible en téléchargement gratuit sur yamahasynth.com, pendant la période de lancement de l’instrument.
La bibliothèque du MONTAGE dispose également d’une variété de nouveaux instruments, en particulier des bois, des cuivres et de nombreuses sections de cordes, des chœurs et bien d'autres.

FM-X oblige, la bibliothèque du MONTAGE comprend également des sons issus des synthétiseurs DX et TX. Il est même possible d’importer des sons de ces modèles légendaires via un logiciel de conversion spécifique qui sera disponible au printemps 2016.
En outre, MONTAGE charge également les fichiers Voice des MOTIF ES / XS / XF y compris les voices utilisant des samples avec une mémoire Flash rapide pour y charger vos propres échantillons et les banques de sons qui sont notamment disponibles sur yamahasynth.com et sur les sites de Sound Designers.
Des voices intégrées aux performances :
Plus de mode voice, une intégration complète dans le mode performance, il suffit d'activer la fonction catégorie search pour affecter à une part d'une performance la voice de votre choix et de continuer ainsi si besoin jusqu'a occuper les 16 parts de la performance.
Chaque voice est éditable directement dans la performance avec ses 8 elements pour les voices AWM2 ou les 8 opérateurs pour la FM-X.
On retrouve ici le même principe que les mixing voices des Motif XS/XF intégrés au mode performance et les éditions sont sauvées avec la performance.
Lorsque par exemple vous chargez une banque son du Motif XF dans le MONTAGE, chaque voice est affectée à une performance en part1.
Chaque part1 peut être utilisée dans une autre performance via la fonction category search.
Si vous éditez une part et vous souhaitez la réutiliser dans une autre performance, il faut donc la placer en part1 d'une performance.
Ces performance qui se nomment "single part" sont si vous le voulez le pendant des voices sur la série Motif.
Les effets :
Chaque part conserve ses deux effets d'insertion pour chacune des 16 part de la performance et chaque part a bien deux slots d'effets d'insertion.
On retrouve la Reverb HD et effets VCM déjà présent sur le  Motif XF qui sont bien évidement accessibles sur le MONTAGE, s'y ajoute de nouveaux effets comme le Beat Repeat, Vynil Break ou le Bit Crusher, un compresseur avec side chain pour les effets de pompe. Pour les Vintage outre les effets VCM on trouve un analog delay et une collection de simulateurs d'amplis guitares. Pour les pianiste le Damper Resonance est toujours présent.
La performance dispose également de deux effets system, un effet master et un équaliseur master.
Les effets qui étaient de la catégorie "Chorus" comprenant également par exemple les delays dans la partie System se nomment maintenant variation.

- 12 Types de Reverbs.
- 76 effets de type variation.
- 76 types d'effets d'insertion.
- 15 Master FX.
- Equaliseur Master 5 bandes.
- Equaliseur 3 bandes pour chaque part de la performance.
- Equaliseur 2 bandes ou de types boost pour chacun des huit élements de la part.



Les arpèges :
Ils sont bien présents sur le Montage, rassurez vous et en nombre il y en à environs 10 000.
8 part de la performance peuvent utiliser en simultané les arpèges.
il y a 256 arpèges user, je n'ai pas par contre d'information sur le comment on réalise les arpèges users, via le séquenceur ou par importation et conversion de fichiers midi.
Huit boutons de scène situés sous les faders permettent de passer d'une scène à une autre, chaque scène contient les données de variation d'arpège et de Motion Sequence, les réglages de mixing et du Super Knob.
Les performances :
C'est le mode de jeu, de création, de préparation à l'enregistrement midi et audio et il est flexible de 1 part à 16 part sans limitation du type de synthèse utilisé.
En fait c'est l'utilisateur qui décide dans la création ou l'édition d'une performance existante, de combien de part il va avoir besoin et il les ajoute au fur et à mesure depuis l'écran tactile qu'elles soient AWM2 ou FM-X.
Comme expliqué au niveau de l'intégration des voices, chaque part de la performance est totalement éditable.
Les performances d'usines comportent en générale de deux à huit part hormis les single performances qui sont le pendant des voices du Motif XF et 'il y a 640 emplacements users performances en sus des 1920 presets dans chaque Library.
 
Je pense avoir compris que chaque performance dispose de ses propres réglages de contrôleurs et je l'espère, cette disparition sur le Motif XF versus le Motif XS au profit d'une page commune en utility ne facilitait pas le jeu sur scène, il semble que Yamaha ait bien entendu ce point et d'ailleurs avec un super knob et une annonce basée sur l'édition  facilité sur scène, je serai surpris que ce ne soit pas le cas.
 
Pas de mode Master dédié, mais c'est encore mieux, la  fonction "master" est activable depuis la page utility.
Une fois activée, pour 8 parts de chaque performance, vous avez accès à tous les réglages Master qu'on connait sur le Motif XF, ce qui est équivalent.

A propos d'utility, il n'y a bien un bouton mode utility et avec le bouton shift on arrire directement en quick set up, on y accède aussi via le haut de l'écran tactile en cliquant sur l'icone de la prise midi ou usb selon la liaison qu'on utilise ou bien l'icone "settings" en haut à droite de l'écran.
 
On peut "flaguer" chaque performance au moyen d'un affichage qui indique si cette dernière utilise des parts AWM2 et ou  FM-X, le modulation control et le Seemless sound switching (limité aux performances jusqu'a 8 parts maximum).
 
En résumé, quasiment tout se fait depuis le mode performance.
Live Set :
Le live Set vous permet d'organiser et de gérer les/vos performances pour vos prestations sur scène un peu comme le mode master le permettait mais sans possibilité d'édition autre que le nom, le volume et une barre de couleur pour identifier plus facilement vos pavés, il y a peut être un peu plus mais je n'ai pas ces informations,  il y a 2048 emplacements users Live set, car il y a des emplacements presets qui regroupent le "Best of" des performances presets du MONTAGE au nombre de 192.
L'icone "Home" en haut à gauche de l'écran vous ramène à la performance, les accès vers les pages "utility" sont aussi disponibles sur l'écran en mode Live Set ainsi qu'une icône pour le choix de la vue du nombre de pavé je pense (l'icône en forme de pad).
Le nouveau concept de stockage, Library :
 
Une library user se compose des 640 performances, de 256 emplacements live set, 256 emplacements user arpeggios et on peut stocker 8 library soit 8*640 performances, 8x256 arpèges users, 8 x256 Live set en plus de ceux de l'emplacement user dans le MONTAGE.
 
Les library stockées sont en quelque sorte figées, vous ne pouvez pas les éditer, vous pouvez accéder aux contenus des 8 library depuis le "mode" de jeu du MONTAGE, ce n'est donc pas je charge une library et je ne peux utiliser que celle-ci, vous pouvez toutes les utiliser et par exemple accéder à toutes les performances, arpèges users et live set en library.
 
Il y a un espace de travail éditable et non figée en quelque sorte et 8 espaces library de stockage.
 
C'est si j'ai bien compris le contenu du Yamaha Music Production guide 01-2016, c'est le mode de jeu principal "espace user" du MONTAGE à laquelle on accède dès la mise en marche du MONTAGE.
 
Vous avez par exemple deux library, une figée et une sur laquelle vous travaillez et vous voulez revenir sur la figée pour l'éditer.
 
Vous sauver la library de travail sur un des emplacements library libre, vous chargez la library figée dans l'espace de travail, vous éditez, vous la sauvez en écrasant son ancienne sauvegarde figée et vous pouvez recharger l'autre library pour continuer à travailler dessus.
 
Cela veut donc dire qu'on a accès au maximum à 9x 640 Performances et 4096 Live Set dans le MONTAGE ce qui est tout simplement énorme.
SSS (Seamless Sound Switching) :
Venons en  au Seamless Sound Switching (SSS) qui vous permet de passer d'une performance à l'autre sans coupure de son liée aux enveloppes ou aux effets.
Enfin disponible pour le fleuron Music Production Yamaha, il vous permettra de changer d'une performance à un autre sans coupure. La seule limitation est que la performance ne doit pas contenir plus de 8 parts.


Un séquenceur pour s'enregistrer :
Il y a bien un séquenceur dans le Montage avec 64 emplacements song et une capacité de 130 000 notes.
Depuis une performance appuyez sur la touche "Rec" ou dans l'écran tactile sur l'onglet REC/Play et vous voilà sur la vue "Song" avec une choix midi ou audio.
 
De ce que j'ai compris pour l'audio il faut une clef usb connectée pour enregistrer, de cette manière la mémoire flash memory n'est pas sollicité ce qui vous permet si besoin de la remplir de sample et waveforms sans être bridé pour l'enregistrement audio.
Ce que je ne sais pas c'est si on peut faire du multipiste audio ou si c'est la sortie master audio qui est enregistrée.
 
Le séquenceur midi peut être utilisé jusqu'a 16 parts, vous allez donc pouvoir enregistrer votre performance directement et au complet.
Par contre ne comptez pas éditer la séquence, j'ai compris que c'est un séquenceur enregistreur, un performance recorder en quelque sorte et que s'il y a besoin d'éditer en détail, il n'y a pas de vue liste et encore moins piano rool, on peut sauver la séquence au format midi pour l'ouvrir dans cubase AI ou tout autre logiciel séquencer et l'éditer finement.
 
La quantisation est bien évidement disponible avec plusieurs réglages possible jusqu'a 448 ppq ainsi que les modes d'enregistrement Replace (qui efface ce qui a été préalablement enregistré), overdub ou sur impression pour enregistrer par dessus des notes déjà enregistrées, punch in punch out pour réenregistrer une partie spécifique.
 
Le mode pattern est donc totalement absent du montage et le mode song est dédié à l'enregistrement.
 
Rien ne vous empêche par contre d'enregistrer sur 16 mesures une introduction, de la sauver en fichier midi sur la clef usb, puis d'enregistrer en replace un couplet, sauver sur clef usb, un refrain .... et d'assembler le tout dans cubase mais ça se passe effectivement sur ordinateur et ce sera plus long à réaliser en donc nettement moins direct.
Je ne sais pas également s'il est possible ou pas d'importer des fichiers midi pour les lire au format GM et éditer avec des voices de meilleures qualité.
Il y a un format de sequence MONTAGE et midi 0/1.
Contrôleurs physiques et techniques :
 
Une nouvelle interaction avec sons, le MONTAGE repense les contrôleurs afin de permettre au musicien une manipulation
sonore intuitive.
 
Avec l’aide du Motion Control, il est possible de créer des sons uniques, puissants et dynamiques.
 
Ceci est assuré par l’interaction du Super Knob, du Motion SEQ, et de la fonction Envelope Follower.
 Voyons tout ceci en détail.
Le super knob :
Le Super Knob peut contrôler un ou plusieurs paramètres simultanément, de toutes les manières imaginables. Il permet de manipuler un son de manière créative d’un seul mouvement. Même le caractère d’une Performance peut être facilement changé, depuis un son chaud et atmosphérique jusqu’à un son puissant et rythmique.
Ne vous inquiéter pas de sa position à gauche de l'écran si vous jouer une performance avec vos deux mains, il est assignable à une pédale FC7 de façon simple.
A noter que deux modes d'éclairage sont disponibles, de type flash ou fixe, dans les deux modes les couleurs varient selon la modulation apportée par le super knob.


Les autres controleurs physiques :
Le Montage dispose également de huit encodeurs sans fin entourés de LED qui sont à disposition pour la manipulation directe, accompagnés de huit faders avec indication LED.
A droite du pitch bend et de la molette de modulation classique on trouve quatre boutons : Assign 1 et 2 sans doute les équivalents des AF1/2 des Motif XS/XF un boutons Motion SEQ Hold pour avoir en continu l'usage du Motion Seq et un bouton Motion Seq Trigger pour le déclencher en temps voulu.
Huit boutons de scène situés sous les faders permettent de passer d'une scène à une autre, chaque scène contient à minima les données de variation d'arpège et de Motion Sequence.
Un bouton control assign est situé à droite de l'écran vers le bas, deux boutons knob position sont liés à l'usage du super knob.
Le clavier de chaque modèle de MONTAGE dispose bien évidement de l'aftertouch.
Deux prises pour pédales d'expression, une pour le sustain, une pour une pédale switch, une molette de modulation, un pitch bend et un ruban complètent les contrôleurs.
On note l'absence de port Ethernet qui étaient présents sur la série Motif.
Le centre de contrôle et d’affichage est l’écran tactile de 7 pouces, identique sur tous les modèles.


Direct Control Assignment :
A propos de l'écran tactile, en sus de pouvoir modifier les paramètres directement depuis l'écran, touchez un paramètre sur l'écran, appuyez sur la touche Direct Control Assignment puis agissez sur le contrôle que vous voulez assigner à ce paramètre.

Motion Sequences :
Les nouvelles Motion Sequences permettent d’influencer une performance en synchronisation avec le tempo.
Parfaitement calées, elles manipulent tout paramètre du synthétiseur et créent ainsi un son particulièrement dynamique.
8 parts de la performance peuvent utiliser les Motions séquences, ainsi qu'une "Lane" pour laquelle je n'ai pas d'information.


Envelope Follower :
L'envelope Follower utilise un signal audio comme source pour le contrôle dynamique des paramètres.
Par exemple, une boucle de batterie peut contrôler ses propres paramètres d’effets en concordance avec le beat, ou des enregistrements vocaux peuvent générer un «talking synth».
La fonction Audio Beat Sync synchronise même le MONTAGE à un signal externe, comme le signal audio issu d’une batterie, brancher une micro connecté en AD input prêt de la batterie et les arpèges ou les motions contrôles vont suivre le tempo de votre batteur.
Sur scène cette fonction est tout simplement MAGIQUE.


Prises audio, USB Midi/Audio :
Chaque modèle de MONTAGE dispose de quatre sorties audio analogiques symétriques (2 stéréo) et de deux entrées audio analogiques.
Ainsi, une guitare, un microphone et d’autres appareils peuvent être connectés au MONTAGE pour en modifier le son grâce aux effets internes du MONTAGE.



Les sorties audio analogiques de chaque modèle sont des sorties symétriques offrant la conversion «Pure Analog Circuit».
Cette technologie a été développée pour convertir un signal numérique en signal analogique sans rien perdre de sa clarté et de sa puissance. Bienvenue dans une nouvelle ère.


USB Audio/MIDI :
En Home studio ou Studio Pro, le MONTAGE peut se connecter à votre Mac ou votre PC Windows via un simple câble USB connecté à la prise USB to Host.
Grâce à une architecture Class Compliant, aucune installation complexe de pilotes n’est nécessaire.
 
Le MONTAGE fournit directement ses canaux audio en 24 bits / 44,1 kHz.
16 canaux stéréo peuvent être envoyés à votre séquenceur audionumérique dans ce format, terminé le firewire, terminé l'usb avec deux paires stéréo comme sur le MoXF, l'ensemble des données audio d'une performance à 16 part peut être enregistré simultanément sur 16 canaux audio stéréo.
 
Pour les plus exigeants, avec une fréquence très élevée de 192 kHz, quatre canaux stéréo sont encore disponibles via USB.
 
Bien entendu, toutes les données MIDI sont également transmises via USB ou via les prises classique IN/OUT/THRU.
 
Alternativement aux ordinateurs portables et de bureau, le MONTAGE peut être utilisé en conjonction avec les appareils mobiles iOS d’Apple tels que l’iPhone ou l’iPad.
A voir comment Cubasis pourra "digérer" le MONTAGE en midi et audio, ça promet d'être intéressant.

Un bouton rotatif permet d'ajuster le volume de l'audio in y compris pour l'usb audio en provenance de Cubase ou tout autre logiciel séquenceur.


Les claviers :
Le Yamaha MONTAGE sera disponible en trois modèles :
- Les MONTAGE 6 et MONTAGE 7 disposent d'un clavier 61 ou 76 touches FSX semi-lestées avec aftertouch avec un poids respectif de 15 et 17kg.
- Le MONTAGE 8 dispose d'un clavier 88 touches à effet marteaux avec aftertouch pour un poids total de 29kg.

La coque du Montage est en aluminium haute qualité.


Cubase AI bundle :
Le MONTAGE sera livré de série avec Cubase AI8 qui sera le parfait complément du nouveau synthétiseur haut de gamme Yamaha aussi bien pour l'édition midi que pour l'enregistrement audio via l'usb et ses 16 canaux audio stéréo, 16 canaux midi.


Les points de différences les plus importants comparables par rapport au Motif XF :

  • Waveform-ROM étendue de 741 MB à 5.67 GB!
  • 2,370 nouvelles Waveforms, 6,347 au total en ROM
  • 1.75 GB Flash-memory incluse
  • 1,920 Preset Performances
  • Performances de 1 à 16 parts
  • 640 User Performances
  • 5,120 Library Performances
  • Seamless Sound Switching „SSS“  pour les performances jusqu'a 8 part.
  • Deux effets d'insertion par part pour les 16 parts (mais au delà de 8 part avec les dual ins Fx pas de SSS).
  • 192 Preset Live Set Slots, 2,048 User & 16,384 Library Live Set Slots.
  • 10,000 arpèges
  • 8 part simultanées avec arpèges
  • 8 scènes par performances.
  • Fonction master pour chaque performance sur 8 parts activable via utility.

Ce qui n'est pas présent dans le MONTAGE  qui est un synthétiseur :
  • pas de mode voice
  • pas de mode pattern
  • pas de mode sampling
  • pas de prise ethernet
  • pas de fonction remote.

Ce qui est différent :
  • song recorder sur les 16 parts simplifié (pas d'édition en vue liste, sont présentes les fonctions replace, overdub, punch in/out).
Retourner au contenu