Les explications relatives au SSS : - Moessieurs

Aller au contenu

Les explications relatives au SSS :

Montage MODX > Performance > Astuces
Cette page vous explique ce qu'il faut bien comprendre à propos du SSS.
SSS (Seamless Sound Switching) :
Le Seamless Sound Switching (SSS) vous permet de passer d'une performance à une autre sans coupure de son liée aux enveloppes ou aux effets.
Le SSS vous permet de changer d'une performance à une autre et donc également d'un Live Set à un autre sans coupure.
La seule limitation est que la performance ne doit pas contenir plus de 8 parts sous Keyboard control ou pas.




Le SSS ne s'active pas ou ne se désactive pas, si la performance contient de 1 à 8 parts, le SSS peut être utilisé, au delà, à partir de 9 parts dans la performance, le SSS ne fonctionne pas.
Prenons un exemple, j'ai édité cette performance preset en ajoutant des parts jusqu'a 8, le flag (drapeau) SSS est automatique mis sur l'écran :




Si j'ajoute une 9eme part, le flag SSS disparait, la transistion SSS sans coupure de son n'est plus possible, même si des parts sont mutées et sans Keyboard Control, cela ne change pas les condtions pour avoir le SSS :






SSS (Seamless Sound Switching) : les bons consels d'utilisation :
- Pour commencer le SSS n'a rien à avoir avec le fait qu'il y ait ou non des parts FM-X dans la performance, ça fonctionne très bien avec des parts FM-X.

- Il n'y a pas non plus de trois fois de suite maximum.

  • Pour que le SSS fonctionne bien il y a quelques règles à respecter.

- aucune part ne doit être présente sur les parts de 9 à 16, même si vous n'avez qu'une part de 1 à 8 s'il y a une part de 9 à 16 le SSS est désactivé. Pour le MODX aucune part de 5 à 16.

- attention à la gestion du sustain, j'ai utilisé la pédale sustain entre chaque changement de Live Set Preset dans la vidéo ci-dessous, puis je relâche le sustain, si vous maintenez et que vous rajoutez encore et encore des notes sur des performances layers à plusieurs parts type pad, strings, synth, ça coupe au changement suivant, ce n'est pas le SSS qui ne fonctionne pas, vous avez atteint la limite de polyphonie,  si vous maintenez le sustain sur trois ou quatre live set d'affilé sans jamais le relâcher,  il est en effet possible que ça coupe, entre nous je n'ai pas d'exemple pratique dans tous les morceaux que je joue qui nécessite de maintenir le sustain engagé sans jamais le relâcher sur trois ou quatre live set d'affilé

- pour les performances avec arpège et ou motion sequence il y a un cross fade court, l'arpège ou la motion sequence s'arrête mais si vous avez des parts en layer qui ne les utilisent pas vous les entendrez maintenues avec le sustain lors du changement.

- il y a quelques exception en effet qui coupent brutalement, 'Particules in Space' est une performance Preset à 5 parts qui utilise les arpèges, , il y a coupure nette et directe lorsqu'on passe sur cette performance depuis Tektonic Dub, depuis une performance sans arpège pas de coupure, cela doit dépendre de la configuration des arpèges et si toutes les parts les utilisent.

- Changer de Live Set toutes les deux secondes ce n'est pas non plus le bon exemple qu'on peut voir dans certaines vidéos qui mentionne que le SSS fonctionne mal et pas la bonne façon d'utiliser les Live Set,  essayer les Scene Memory associées aux Keyboard Control si votre nombre de part le permet. En deux secondes je joue plus de notes sur le clavier que je ne m'amuse à changer de Live Set à l'écran.

- En résumé le SSS bien utilisé fonctionne très bien, il y a quelques petites exceptions, je n'ai pas essayé les plus de  2600 presets pour vous les trouver toutes.

Retourner au contenu