Utilisation de sample robot pour sampler un clavier ou un rack avec votre carte son : - Moessieurs

Aller au contenu

Utilisation de sample robot pour sampler un clavier ou un rack avec votre carte son :

Montage MODX > Sample Robot
Utilisation de sample robot pour sampler un clavier ou un rack avec votre carte son :
Cette page vous relate comment utiliser Sample Robot pour sampler un clavier ou un rack à la carte son de votre ordinateur.
Vidéo Moessieurs : Sample Robot Synth Sampling (French / Subtitle english) :
  • Dans cette vidéo Moessieurs je vous présente comment sampler un synthétiseur connecté à votre carte son avec Sample Robot pour Yamaha Montage :

- Tour d'horizon de Sample Robot pour Montage.
- Sampler un synthétiseur exemple avec le Reface CS, utilisation du Project Wizard.
- Exportation d'un fichier Library.
- Comment importer la performance en espace User, édition de la performance et de la part.
- Supprimer la Library.

La page explique ensuite certains points plus en détails et complète la vidéo.
Les copyrights :
En premier lieu, regardons ce qui concerne les copyright avant de vous lancer dans le sampling, je ne suis pas un expert dans ce domaine mais les points énoncés sur cette section relèvent du bon sens, pour faire un résumé simple on peut sampler ce que l'on veut pour son usage personnel tant qu'on possède toujours le rompleur ou le logiciel samplé.

  • L'exemple dans ce didacticiel est réalisé avec le Reface CP, je peux par exemple le sampler si je ne souhaite pas emporter le Reface CP pour une prestation ou je ne souhaite utiliser que le Montage et ne pas avoir à porter le Reface CP avec le stand supplémentaire à mettre à côté ou au dessus de mon Montage.

Par contre je ne peux pas partager ce fichier et en théorie, si je revends mon Reface CP je ne dois plus utiliser ce sample.

Ne me demandez donc pas de partager le fichier, vu la taille de mon Reface CP je préfère l'emmener que de devoir refaire tous les réglages car pour faire un sampling de qualité, je dois couper tous les effets de mon Reface CP dans cet exemple.

Une fois le sampling réalisé il faudrait refaire sur le montage tout le travail d'édition des effets ce qui me prendrai un temps certain.
Ce didacticiel ne vaut qu'a titre d'exemple.

  • Le point est normalement plus libérable lorsqu'il s'agit d'un synthétiseur de type Analogique ou VA si on ne sample pas un oscillateur de base, mais un travail d'édition/interaction des oscillateurs entre eux et de l'ADSR suffisamment avancé puisqu'a la base si on ne travaille pas ces points on a pas à proprement parler de son.

C'est pour cela qu'on trouve des sons gratuits de synthétiseurs analogiques ou VA car on est dans un vrai process de création.

  • Pour les rompleurs pour faire simple vous ne devez pas sampler les presets pour les partager même gratuitement.

Ne pensez pas non plus que modifier deux petits paramètres d'un "pouillem" sur un preset de votre Montage ou MODX vous permet de le sampler et de revendiquer son partage même gratuit en tant que création.

Par contre assembler vous même plusieurs waveforms sur plusieurs Element en partant d'une init Performance et part pour créer un son complet est acceptable (gardez bien la performance source dans votre Montage ou MODX pour le prouver).

Sampler un drum kit ou une performance du Montage ou du MODX avec ses arpèges pour le partager gratuitement ou le vendre en tant que boucle audio (drum loop, bass loop, guitar loop) n'est pas autorisé.

  • Hors sujet du sampling, le partage des données d'éditions d'une performance comme on peut le faire sur SoundMondo ou via Moessieurs et mes fichiers Montage Connect est encouragé car il faut posséder le Montage ou le MODX pour pouvoir charger les données qui ne contiennent pas de samples, on est donc totalement dans le respect des règles de copyright.

  • De même hors sujet du sampling, créer un morceau avec les sons du Montage/MODX pour vendre votre morceau sur CD ou sur les plateformes en ligne en format mp3, flaq OGG ... en utilisant les arpèges, Motion sequences, Env Follower ...  par exemple pour vendre votre morceau en tant "qu'œuvre" musicale est bien évidement autorisé.

  • Pour finir, un conseil, n'achetez pas de banque en format logiciel ou wave du type vendue sur Ebay ou équivalent ou via Youtube de type Yamaha "Montage" ou Motif" ou Korg "Kronos" ou Roland "FA" l'intégrale des sons avec 30 ou 40 Go de données c'est totalement illégal et en général vous avez en prime les effets, filtres, EQ et les LFO inclus ce qui veut dire que c'est de plus totalement inéditable par la suite, vous aurez donc dépensé de l'agent pour un résultat médiocre et hors respect des lois concernant le copyright.

Qu'est ce qu'il faut éviter de garder pour faire un bon sampling :
  • Même si Sample Robot facilite grandement les opérations de sampling, il y a des bases à connaître pour que la restitution de ce sampling soit de bonne qualité et bénéficier de tous les avantages de votre Montage ou MODX sur cette base.
Là aussi sans être un expert dans le domaine, les points énoncés relèvent du bon sens.

  • Sur un instrument ou une émulation acoustique ou électro acoustique, c'est assez simple pas d'effet et pas d'EQ.

  • Pour un son de synthétiseur/rompleur, pas d'effet et EQ, pas de LFO et mis à part vouloir sampler un filtre particulier qu'on ne peut pas reproduire sur le Montage pas de filtre, on samplera par contre l'interaction entre les oscilateurs sur un VA puisqu'en rompleur on travaille avec des element séparés et on ne reproduira pas ce type d'interaction.

En ce qui concerne l'ADSR, Attack, Decay, Sustain et Release il est évidement que vous devez sampler avec les paramètres minimum adéquates pour la restitution du son samplé sinon vous n'arriverez pas à reproduire le son même en éditant.
Il faut donc se mettre sur une plage ADSR assez large pour pouvoir ensuite l'éditer dans votre Montage ou MODX, si vous mettez une attaque très lente, il vous sera ensuite impossible d'en faire une attaque rapide par exemple.



Les connections :
  • Dans ce didacticiel nous voyons comment Sampler avec Sample Robot un clavier ou un rack, il vous faut donc une carte son.

  • Connectez la sortie audio L/R de votre clavier ou rack à sampler à l'entrée de votre carte son.

  • Pour la gestion du midi, si votre clavier ou rack a une connexion "usb to host" connectez le via cette liaison usb, il faudra bien évidement avoir installé de driver de votre clavier ou rack.

  • Si ce n'est pas le cas, connectez la prise midi standard 5 pin de votre carte son au midi in de votre clavier ou rack, on sélectionnera dans Sample Robot le driver de votre carte son qui fera le relai avec les prises midi 5 pins classiques.

  • Ajustez le niveau de sortie de votre clavier ou rack et le niveau d'entrée "gain" de votre carte son pour avoir un niveau suffisant sans avoir de souffle.

Sample Robot : tour d'horizon :
  • Ouvrons maintenant Sample Robot, à l'ouverture, la fenêtre pop up du Project Wizard qui permet de lancer directement le Sampling s'ouvre :




  • Fermons cette fenêtre et faisons un tour d'horizon de Sample Robot afin de démystifier un peu l'interface du logiciel qui peut sembler au premier abord un peu complexe (capture du pdf de Sample Robot - Skylife) :





1  : Section d'édition des samples de WaveRobot :

Cette fenêtre peut vous servir une fois l'auto sampling de Sample Robot réalisé à visualiser chaque sample et l'éditer si nécessaire, à priori mis à part pour des utilisateurs avancés désireux d'aller au fond des choses, vous n'aurez pas nécessité d'utiliser ces réglage si le rendu de votre sampling est de bonne qualité.
Néanmoins cet écran peut servir si vous importez des fichiers wave pour pouvoir éditer les points de départ, loop et end car Sample Robot permet également ceci.





2  : Section des réglages Midi In et Audio Out :

- Dans cette section en haut à gauche de l'écran vous allez définir le port audio out qui vous servira a écouter vos samples et le port midi in pour jouer vos samples déjà présents dans Sample Robot afin de les jouer depuis un clavier midi connecté.
Le premier onglet Audio Out vous permet de choisir votre carte son ou votre Montage ou MODX par exemple en tant que carte son, pour notre exemple c'est ma carte son Steinberg UR22 :




- Le deuxième onglet Midi in vous servira à définir le port midi et le canal midi du clavier midi connecté à votre ordinateur, noter qu'un choix "All" est disponible en sus des canaux midi de 1 à 16 de manière à ne pas vous soucier d'un canal midi spécifique :





3 : Section de sélection du projet Sample Robot, du layer et des notes samplées sur ces trois écrans successifs :

Cette section située en dessous des onglets midi in et audio out sur la gauche de l'interface et dispose de trois fenêtres.
La plus haute vous permet de sélectionner un projet, un projet contient un ou plusieurs layers de samples et les samples associés :




- Le logo avec le + permet de créer un nouveau projet.
- Le logo avec le - permet de retirer de l'interface un projet.
- Le logo avec les trois traits horizontaux permet de dupliquer un projet existant.
- Les flèches permettent de se déplacer dans les projets chargés pour en sélectionner un.
- Le logo avec le micro ouvre un pavé information sur les réglages audio.
- La case "Auto" permet de sélectionner ou pas l'enregistrement automatique du sampling avec les données midi, on passe alors si on la décoche en semi automatique, c'est à décocher pour sampler un instrument qui n'a pas de connexion midi.

  • Dans un même projet vous pouvez sélectionner une des couches de sampling, les icônes offrent les mêmes fonctions mais cette fois associées à une couche de multisamples :




  • Le troisième volet vous montre les notes samplées de manière individuelles, vous noterez qu'on a qu'une icône pour retirer des samples, le numéro midi correspond au numéro de la note sur le clavier :




- Sélectionnez une note pour afficher sa visualisation  dans l'écran central de Sample Robot :  





4 : Clavier virtuel et réglages associées.

  • Le clavier virtuel vous permet en cliquant sur une note avec la souris de faire jouer cette note :




- Sur la gauche les pavés 37 à 88 vous permettent d'afficher le clavier virtuel avec le nombre de notes associées de 37 à 88 notes.
- All affiche toutes les notes du clavier virtuel.
- Ctrl affiche en vert uniquement la note samplée sélectionnée dans la fenêtre "Samples".




- Vous pouvez également choisir d'afficher les notes de part leurs numéros midi pour sortir des réglages de tailles classiques de claviers, Step sert à définir le nombre de demi-tons qui sépare les notes samplées :





- A votre première ouverture de Sample Robot, seul le bouton Utility "Wav" sera activé avec un projet d'origine de Sample Robot Vp_AiryDrone :




- OSC permet de faire jouer le son d'un oscillateur, attention à vos oreilles si vous travaillez au casque.
- Wav permet de faire jouer les samples d'un multisamples dans un projet existant.
- Midi permet de faire jouer le son du synthétiseur ou rompleur connecté en midi à Sample Robot.
- Panic est le bouton Panic si les choses s'emballent pour tout couper.


- Les notes qui ont été samplées s'affichent avec un point bleu sur le clavier virtuel, la note sélectionnée dans la fenêtre "Sample" s'affiche en vert :





5  : Zone du Peak Meter (niveau d'entrée) :

Cette zone vous indique le niveau d'entrée du son qui va être samplé :





6 : Section d'informations et réglages, les fenêtres affichées différent en fonction de la sélection du projet ou du layer ou du sample :

En fonction de la fenêtre que vous sélectionnez sur la gauche de l'interface (project, multisample ou sample) la fenêtre qui s'affiche sur la partie droite diffère.

  • Sur un projet vous aurez les informations sur le projet et son emplacement :




  • Si vous sélectionnez un Multisample vous aurez plusieurs onglets qui s'affichent à droite de l'interface :




Ces écrans serviront surtout lorsqu'on crée un nouveau projet multisample en vue de faire un sampling semi automatique d'un instrument acoustique sans connection midi, nous verrons dans la section suivante que le Project Wizard nous permet de lancer un sampling automatique de manière rapide et simple.

- La partie I/O gère le midi out et l'audio In de Sample Robot, vous pouvez avant de lancer votre sampling faire vos réglages midi et audio afin de vérifier que tout fonctionne correctement sur cette fenêtre :




* Audio in sert à définir le port audio d'entrée pour le sampling.
* Pour audio format, laissez  44 100 Hz zt Stéréo 16 bits en vue d'utiliser le Montage ou le MODX pour au final charger un projet sample au format .X7U (User) ou .X7L (Library).
* Dans la partie midi choisissez le driver midi du clavier ou rack à sampler, son canal midi, si vous devez envoyer un program change vous pouvez l'indiquer, sinon laissez Chg décoché.

- Les fenêtre suivantes servent surtout à gérer en semi automatique, je vous les présente donc simplement visuellement :




  • Si vous sélectionnez une note dans la partie "Sample" à gauche, vous aurez accès à des réglages d'édition de chaque note au niveau du bouclage (loop), des notes/ release et des Key range :




- On s'intéressera au Key Range en particulier plus tard :

 


Vous savez maintenant de manière générale à quoi correspondent les diverses fenêtres de Sample Robot, il est temps maintenant de faire notre premier auto sampling et vous verrez que c'est assez simple à réaliser.

Sample Robot : Project Wizard :
  • A l'ouverture de Sample Robot, par défaut le Project Wizard s'ouvre :




  • Si vous aviez fait "Cancel" pour par exemple vérifier vos réglages midi out et audio in, vous pouvez ouvrir le Project Wizard en allant dans File > Project Wizard, la même fenêtre va alors s'ouvrir.

Il vous indique que vous devez avoir connecté l'instrument à sampler, géré la connexion midi, le niveau d'entrée et le canal midi, cliquez sur "Next" :




  • L'écran suivant vous propose de donner un nom à votre projet, faites le et cliquez sur "Next" :




  • Choisissez ensuite l'emplacement de sauvegarde de votre projet, sachet qu'il faudra que les samples soient dans le même répertoire sur votre ordinateur que le projet, ceci afin qu'a l'ouverture du projet si vous revennez dessus, les samples soient localisés, une fois fait, cliquez sur "Next" :




  • Choisissez ensuite l'audio in, dans mon exemple je choisirai ma carte son la Steinberg UR22, une fois fait, cliquez sur "Next" :




  • Vous devez ensuite choisir la fréquence de sampling et le nombre de bits, laissez par défaut  44.1 kHz et 16 bits, cliquez sur "Next" :




  • Ici nous choisissons le mode d'enregistrement, pour un instrument midi, laissez Automatic, pour un instrument non midifié choisissez Semi-automatic, une fois fait, cliquez sur "Next" :




  • Choisissez ensuite le port midi out, dans mon exemple le Reface CP (no midi out pour un instrument non midifié) une fois fait, cliquez sur "Next" :




  • Choisissez ensuite le canal midi, mon Reface CP a son canal midi in 12, j'ai mis "0" en program change pour que Sample Robot n'envoi pas de Program change, si vous devez en envoyer un, mettez le bon numéro de program change, une fois fait, cliquez sur "Next" :




  • Nous allons maintenant choisir l'étendue des notes samplées, tout dépend du type de son et de ce dont vous aurez besoin, pour un Reface CP et son Rhodes j'ai choisi 76 notes, une fois fait, cliquez sur "Next" :




  • Il faut ensuite choisir le nombre de layer (couches) de vélocités à sample, pour un Electric piano ou un piano le nombre minimum est de 3 à 4, pour un synthétiseur avec un son basique, une couche pourra suffire, plus il y a de couches meilleur sera le rendu mais plus grande sera la taille du fichier obtenu et plus long sera le sampling de Sample robot, 4 couches avec 3 demi-tons d'écarts entre chaque note sur 76 notes prendra environs 16 minutes, une fois fait, cliquez sur "Next" :



  • Key Step défini l'écart en demi-tons entre chaque note samplées, pour sampler toutes les notes mettez 1, 3 est un bon ratio pour un piano ou un electric piano midi, 6 pour des sons synthétiques peut être suffisant, plus il y a de notes samplées, plus la durée de sampling sera longue et plus le fichier sera gros, il faut donc trouver le bon équilibre, une fois fait, cliquez sur "Next" :




  • Maintenant il faut choisir la durée de sampling de chaque note, trop courte, le bouclage ne sera pas bon et la restitution imparfaite, trop long cela prendra plus de place pour un gain non optimal de qualité, quelques conseils vous sont donnés, 5 sec pour des instruments de batterie, 12 pour des pads, 25 pour un piano, pour ma part mes premiers tests avec 2.5 secondes pour un synth brass et 4 secondes pour le Reface CP donnent des résultats corrects, c'est en cela qu'un test sur une couche et quelques notes en premier lieu vous permettra de calibrer le bon dosage nombres de notes/temps, vous pourrez le tester directement dans Sample Robot puis de relancer un session plus complète par la suite, il serait dommage de lancer un sampling de plus de 20 minutes sur 6 couches et de vous apercevoir ensuite que la durée des notes n'est pas bonne,pou rle Release c'est une fonction avancée, pour le moment laissez tel quel,  une fois fait, cliquez sur "Next" :




  • Auto loop, en règle générale il vaut mieux le laisser sur Auto-Loop On, le réglage Off servant pour des instruments non midifiés, une fois fait, cliquez sur "Next" :







  • Vient ensuite le choix du type d'auto-Loop sur vous l'avez laissé sur "On", simple pour des sons assez statiques, intermédiaire pour des pad, voices, drum loop ou complexe pour des sons plus complexe avec un long decay, pour un Reface CP j'ai choisi Complex, sur mon Reface CS pour un Synth brass sur mon Reface Cs l'intermediate a suffit, une fois fait, cliquez sur "Next" :





  • Ensuite il faut choisir le point de départ de l'auto loop, à 30%, 50% ou 70% d ela longueur du sample, dans la plupart des cas 50% est le bon réglage, s'il faut du temps à votre son pour atteindre le sustain, choisissez 70%, une fois fait, cliquez sur "Next" :




  • Voilà nous arrivons sur le dernier écran du Project Wizard, cliquez sur Finish :




  • La fenêtre d'enregistrement s'affiche, cliquez sur "Start Recording" pour lancer le Sampling :




  • Vous verrez au fur et à mesure l'avancement du sampling :



  • Vous pouvez visualiser chaque note samplée, on les voit en blanc avec le point bleu sur le clavier virtuel, la note sélectionnée est en vert :




  • Une fois terminé, la barre de progression indique 100%, cliquez sur "Close" :




  • Notez qu'avant exportation, il faut définir soit même pour les notes extrêmes samplées, la plus haute et la plus basse la gamme en dessus ou en dessous de la note :


  


  • Pour ce faire choisissez la note basse dans la fenêtre Sample, puis sur la partie droite sélectionnez, l'onglet Key Range, cliquez sur Custom Range Left et mettez la valeur maximale en négation, dans mon exemple le C2 avec -48 demi-tons :




  • Faites de même pour la note la plus haute, dans mon exemple le C5 avec un custom right range à +43 :




  • Vous devez faire de même pour chaque couche, ce n'est pas insurmontable, c'est juste un peu dommage que ce ne soit pas automatisé.
Notez bien évidement que plus vous vous éloignerez de la note de base la plus haute ou la plus basse en dehors de la gamme samplée, plus le son sera "déformé".

Exporter le fichier au format Montage User (.X7U) ou Library (.X7L) :
  • Une fois vos ajustements terminés dans Sample Robot, exportons le fichier.

  • Faites Import/Export > Export Selected Project As > choisissez un des deux formats d'exportation, ce sont sur la version Sample Robot Montage les deux seuls formats disponibles :




  • La fenêtre suivante s'ouvre, laissez les réglages tels quels et cliquez sur "OK" :




  • Choisissez ensuite le répertoire de destination,  nommez si besoin votre fichier, cliquez sur "Enregistrer" :



  • Le fichier exporté dans cet exemple pèse un peu moins de 45 Mo :



Mapping sur les notes extrèmes, réalisation avec le Montage Waveform Editor de John Melas :
  • Avec le Montage Waveform Editor vous pouvez faire le mapping externe des notes extrêmes si vous ne l'avez pas fait dans sample Robot, il suffit de sélectionne la note ici le E0 et définir sa note basse à C-2 :







 
- Faites de même avec la note extrême haute, dans cet exemple le G6 jusqu'au G8 :







  • Il ne vous reste plus qu'a sauver votre fichier et le charger dans votre Montage ou votre MODX.

Renommer vos formes d'ondes :
  • Les Waveforms crées par Sample Robot portent toutes le même nom par couches de vélocité, si vous faites plusieurs sessions de sampling, vous aurez plusieurs fois des waveforms avec des noms identiques,  par exemple pour 4 couches (layers) samplées :
    Velocity 31, Velocity 63, Velocity 95, Velocity 127.

    Ceci pose un problème, si je fais cinq sampling à quatre layers, j'aurai dans la mémoire interne du Montage/MODX 5 formes d'ondes Velocity 31, 5 formes d'ondes Velocity 63 ....

    Ce ne sera pas facile de s'y retrouver, avec le Montage Waveform Editor vous pourrez les renommer facilement avant de la charger dans votre Montage ou MODX, si vous ne l'avez pas acheté, voici comment faire directement sur le Montage ou le MODX, ce sera plus long à réaliser.

  • Il sera impératif d'exporter un fichier User car vous ne pourrez pas éditer sur un fichier Library.

  • Sauvez le contenu de vos données User sur votre Montage ou MODX, pour rappel tout chargement de données User efface tout le contenu User sans aucune possibilité de le récupérer si vous n'avez pas fait une sauvegarde sur clef usb au préalable.

  • Une fois votre sauvegarde faite, chargez le fichier User exporté depuis Sample Robot.

  • Avec Category Search Performance, cherchez votre Performance par son nom, elle porte le nom du projet :




  • Appuyer sur Enter pour l'afficher, on voit bien sur cette vue les 4 Element's :




  • Allez en Edit Part > Element de 1 à 4 dans notre exemple, vous voyez le nom de chaque Waveform :














  • Allez dans Utility > Contents > Data Utility > Waveforms, cliquez sur une des formes d'ondes de Sample Robot et cliquez à gauche sur "Rename" :




- Saisissez le nouveau nom et cliquez sur "Done" :




- Faites de même sur toutes les formes d'ondes.

Ajouter la performance Sample robot vers l'espace User directement dans le Montage ou le MODX :
  • Voyons la manipulation de base pour charger un fichier en Library et importer la performance en User si vous n'avez pas le Montage Waveform Editor afin d'éviter de perdre un slot Library pour une seule performance.

C'est le seul moyen sans le Montage Waveform Editor pour ajouter la performance Sample Robot et ses waveforms et éviter d'occuper un slot Library pour une seule performance.

- Mettez votre fichier exporté de Sample Robot au format Library sur votre clef USB et dans Utility > Contents > Load, choisissez le Content Type en Library File et sélectionnez votre fichier Library, dans mon exemple le SR Rhodes 1 CP.X7L, cliquez dessus :




- Le chargement est en cours :




- Si vous cherchez votre performance en Library, vous verrez qu'elle a bien ses 4 Elements d'assignés, ce chargement ne pose pas de problème :







- Allez dans Utility > Contents > Library Import et sélectionnez votre Library, dans notre exemple  SR Rhode 1 CP :




- L'écran suivante s'ouvre, il n'y a que votre performance de Sample Robot, cliquez dessus pour afficher la case en bleu et cliquez en bas sur "Import to user bank" :

 

- Cliquez sur "Done" sur cet écran :




- L'import est en cours :




- Cherchez votre performance en espace User via Category Search en mettant "User" dans Bank/favorite pour restreindre la recherche à l'espace User uniquement :




  • Votre performance et ses waveforms sont maintenant en espace User :





- Sauvez votre fichier User sur votre ordinateur et supprimer la Library d'origine de la performance pour récupérer le Slot Library, vous avez bien ajouté la performance Sample Robot à votre espace User sans prendre un slot Library.

En conclusion :
  • Après quelques bugs de jeunesse, Skylife qui maîtrise très bien son logiciel a travaillé pour que les premiers bugs soient retirés, c'est chose faite.

Testé sur la version Sample Robot Pro 6.09.0, les bugs de jeunesse constatés sur la version 6.04.0 sont corrigés.
- l'import des waveforms avec la performance associée de l'espace Library vers l'espace User est pleinement fonctionnel.
- le maping autour des notes de base en multicouche sur la vélocité la plus foret fonctionne correctement.
- le Montage est bien reconnu en tant que clavier de commande.
- Help > Checks for Update et Version History fonctionnent.

Je n'ai pas pu tester sur la version dédiée au Montage, si vous êtes en version 6.04.0 passez sur la dernière version en cours.

  • La partie auto sampling est vraiment excellente et donne de très bons résultats, elle fait gagner un temps fou et ceux qui ne connaissent pas grand chose au Sampling peuvent maintenant s'y mettre.

  • Si vous vous posez la question, le logiciel de John MElas Montage Waveform Editor est parfaitement complémentaire à Sample Robot et optimise les opérations d'importation et d'édition des noms des waveforms et mapping de snotes extrèmes.

  • Pour finir notez bien évidement que la performance générée par Sample Robot a les effets System de base de type Init : pas d'effet Variation sélectionné, la Reverb X par défaut, le Master FX sur Off :




- Un filtre de base, le LPF12 + HPF12 :


 

- Pas d'effets d'insertion, LFO de base ...

C'est normal, Sample Robot assure le Sampling, pour ce qui est du Sound Design dans le Montage et le MODX c'est à vous de faire le travail, un bon moyen de prendre conscience de ce qu'on peut faire avec l'AWM2 du Montage/MODX et de vous l'approprier.

- Les velocity Limit sont gérés en fait au niveau des samples (Keybank en langage Yamaha) il aurai été mieux que dans les element la vélocité affichée soit en ligne, c'est un détail pour faciliter la reconnaissance  rapide des Element.

De plus quelque soit la vélocité à laquelle on joue, les 4 Element s'allument sur le point vert à côté du nom de l'Element Elem1, Elem 2 ... en bas de l'écran.

C'est juste un peu perturbant, je vous conseille de mettre manuellement les plages de chaque Element, le 1 de 1 à 31, le 2 de 32 à 63, le 3 de 64 à 95 et le 4 de 96 à 127 dans cet exemple.

A vous de jouer.

Retourner au contenu