Exploration d'une part FM-X troisième partie : - Moessieurs

Aller au contenu

Exploration d'une part FM-X troisième partie :

MONTAGE > FM-X > Les basiques
Cette page est la traduction Moessieurs d'un article de Phil Clendeninn postée sur Yamahasynth.com.

Cliquez sur le lien pour lire l'article original en Anglais :  article original.

Merci à Phil pour ses explications aussi bien détaillées que simples à comprendre.
P2 & P1 :
Dans cet article, nous allons examiner deux autres single part performance, chacune d'elle se compose de deux opérateurs, un porteur et un modulateur à l'identique des performances précédentes à l'exception que le ratio modulateur/porteur est ici de 1:1 alors qu'il était de 2:1 dans les exemples précédents.
Cela va nous donner encore une autre variété de timbres que nous pouvons construire et que vous pourrez entendre lors de vos expérimentations à travers cet article.
Nous allons utiliser les mêmes paramètres pour les huit boutons assignables rotatifs et montrer une fois de plus  qu'avec ces paramètres,  nous pouvons façonner une très grande variété de formes d'ondes FM-X.

Téléchargez le fichier zippé qui contient les deux performances d'exemple (P1.X7B et P2.X7B) au format Montage Connect en cliquant sur l'image :



Dézippez et utilisez Montage Connect pour transférez en mémoire tampon du Montage ces deux performances d'exemple.
COARSE & FINE TUNING : The Ratio Setting (réglages larges et fin : ajustement du rapport) :
Nous avons mentionné que ces deux nouvelles performances FM-X sont construites à partir d'un modulateur et d'un porteur avec un rapport (ratio) de 1:1, tandis que les deux exemples précédents ont été réalisées  à partir d'un ratio de 2:1.

Afin d'éviter trop d'explications de type mathématiques, nous avons étudié précédement la modification des structures existantes à l'oreille.

Mais nous allons revenir un peu plus en arrière et parler un peu de ce concept fondamental qu'est la FM.
Un tutoriel FM typique commence toujours par les mathématiques fondamentales des  relations  liées au ratio des formes d'ondes sinusoïdales.
Depuis que nous avons contourné ces explications techniques et sommes allé directement à l'écoute via des expérimentations, nous voulons être certain que vous comprenez les bases.
Nous avons vu que nous n'étions pas toujours obligé de construire notre base en commençant à chaque fois avec une onde sinusoïdale.

Le réglage de base des opérateurs affecte considérablement le son que vous obtenez quand ils interagissent.

• En bref, un ratio de 1:1 pour le réglage du modulateur/porteur produit toutes les harmoniques dans la série.

• Et un ratio de 2:1 ou plus produira seulement les harmoniques impaires de la série (type square ou pulsation).
Oui, mais qu'est-ce que cela signifie ?
Quand on cherche à comprendre l'accordage d'un opérateur, nous devons examiner les paramètres de réglage grossier (coarse)  et fin (fine) qui sont désignés comme ratio.

Regardons cela : le réglage coarse est '1', le fine est réglé sur '0' : obtient un ratio de 1,00  :

• Appuyez sur [Edit].
• Appuyez sur PART SELECT 1.
• Touchez "OP1" au bas de l'écran (ou appuyez sur le premier bouton dans la troisiéme sur le panneau avant droit qui représente les opérateurs et sélectionnez [1]).
• Touchez "Form/Freq" dans la première colonne.
L'opérateur 1 est le modulateur, l'opérateur 2 est le porteur :


   





C'est ainsi que MONTAGE représente le ratio "1.00".
Qu'est ce que cela signifie :  quand vous jouez le "La 3" il doit naturellement reproduire le La 440.
Si le ratio est de 1.00 c'est exactement ce que vous allez entendre parce que A440 x 1,00  = A-440.
Si le ratio est de 2.00 ce que vous entendrez sera A-440 x 2,00  = A-880.

Lorsque le modulateur et le porteur ont la même valeur les harmoniques produites auront toutes des multiples entiers de la tonalité fondamentale.
Tous les harmoniques sont reproduites.
Lorsque le modulateur est 2.00 et le porteur est de 1.00, les harmoniques produites seront tous les autres harmoniques (pulsations), cela vous semble familier ?

Chaque ensemble de multiple entier (chaque harmonique dans la série) produira des  waveforms sawtooth (en dent de scie).
Tous les autres harmoniques de la série produiront une waveform de type pulsation.
Lorsque la relation est exactement de 2 à 1, le résultat est une onde d'impulsion équilatérale spécifique appelé "Square".
Comme le ratio devient de plus en plus haut : 3 à 1, 4 à 1, 5 à 1 le résultat est toujours une forme d'onde de type Pulse mais le son devient de plus en plus étroit et plus étroit, comme si on parlait par exemple avec son nez pincé.

Expérimentons en premier lieu avec accord Coarse.
Mettez Coarse OP1  = 2 et Coarse OP2  = 1.
Vous entendez la tonalité de base d'une forme d'onde carrée.
Augmenter l'OP1 coarse à 3, écoutez le son devient plus étroit.

Si vous modifiez le paramètre de réglage Fine du modulateur, vous allez commencer à entendre ce que nous qualifierons de cloches, c'est ce qui survient lorsqu'on n'utilise pas des nombres entiers.
Parce que l'accordage de l'OP1 et OP2 sont différents de nos deux exemples précédents (P4 et P3), même si vous bougez le bouton Assignable rotatif 8 sur une position identique, le résultat sera radicalement différente.

La chose importante à réaliser est qu'à partir de la relation mathématique entre le modulateur et le porteur, il y aura une influence sur les tonalités/timbres que vous serez en mesure de construire.
Vous entendrez immédiatement, que les sons que nous sommes en mesure d'obtenir à partir de ce type de ratio modulateur X:1 porteur, diffèrent de ceux dont le ratio est 1:1
que nous avons entendu dans nos exemples, P4 et P3.
C'est ce qui est important ici.
Si l'expression mathématique n'a pas de sens pour vous, ne vous inquiétez pas.
Mais n'ayez pas peur non plus, les mathématiques peuvent être parfois utilises pour avoir de bonnes bases et mieux comprendre ce qui se passe.

Reprenons maintenant le cours de nos expérimentations !
Performances P2 et P1:
Examiner et comparer les réglages de base des boutons assignables rotatifs des performances P2 et P1, depuis l'écran Home, appuyez sur PART SELECT 1

  • P2 :

- Les valeurs de base des boutons assignables rotatifs de la performance P2 :




Laissons de côté sur celle-ci le bouton assignable rotatif 1  et regardons le 2 pour commencer qui permet de sélectionner la form spectrale, sa valeur est de 64 ce qui correspond à la forme d'onde Odd 1 soit de type square.
Jouez avec le bouton assignable rotatif 3 Skirt ce qui va soit ajouter soir retirer des harmoniques impaires au son, écoutez sur toute la gamme de votre clavier en appuyant de manière continue sur chaque note et en bougeant le bouton rotatif 3.

Explorer les autres paramètres ici comme vous avez appris à faire dans les deux articles précédents.
Les réglages du modulateur (OP1) au porteur (OP2) sont les mêmes dans tous les exemples , ce qui change, c'est la façon dont ces 8 boutons assignables sont définis pour modifier le timbre qui en résulte.

Petit rappel :
- la "fréquence" agit sur le réglage du modulateur (OP1) ; la "forme" est une onde de type pulsation (harmoniques impaires) ; le "Skirt" ajoutera plus d'harmoniques sur toutes les formes d'ondes sauf sur les sinusoïdales ; "RESO" n'agit si la forme d'onde est de type résonance donc si la valeur de Form est supérieure à 98 (Res1/Res2) ; "Feedback" va intensifier l'énergie au niveau du modulateur ; "EG" compense l'enveloppe du modulateur ; "OP1 Decay" raccourcit/allonge le modulateur ; "OP2 Decay" raccourcit/allonge du porteur.

Les valeurs associées aux  formes d'ondes :

- Sine (sinusoïdale) : valeurs 0-19.
- Add1 (Sawtooth ou dent de scie) : valeurs 20-39
- Add2 (Sawtooth ou dent de scie) : valeurs 40- 58
- Odd1 (square ou pulsation) : valeurs 59-78
- Odd2 (square ou pulsation) : valeurs 79-97
- Res 1 (résonances) : valeurs  98-117
- Res 2 (résonances) : valeurs 118-127


  • P1 :

- Les valeurs de base des boutons assignables rotatifs de la performance P1 :




La "forme spectrale" à 0  est la forme d'onde traditionnelle  "Sine", le "Feedback" est au maximum .peu avoir une effet subtil sur le timbre général, mais ici, si vous montez l'EG Level "EG" à 114, la quantité de feedback apportée au modulateur aura une profonde influence.
Vous pouvez commencer à entendre la création de "bruit".

Par définition le bruit est l'opposé de la musique, mais le bruit est le résultat de toutes les fréquences combinées simultanément,  pendant que la musique est l'antithèse, c'est la vibration qui se rapportent à chacun des autres d'une manière positive.
Si bien qu'on peut dire que le bruit est le chaos et la musique est l'ordre.
Le bruit en tant que forme d'onde est très aléatoire, les sons musicaux ont une séquence qui se répète.

Montez le "EG Level" par exemple jusqu'à 127, et montez progressivement le "Feedback" vous allez entendre un peu de bruit, c'est le sifflement du vent ou de l'océan.

Remettez vos paramètres pour la performance P1 à leurs "positions de départ".
Explorer les paramètres ici comme nous l'avons appris dans les exemples précédents. Avec le feedback à 127 sur le modulateur, vous remarquerez un changement radical à certains moments de type "ringing" lorsque la fréquence (le bouton rotatif 1) est balayé.
Parce que la fréquence du modulateur va varier avec des valeurs non entières, vous allez entendre ce que nous décrivons comme des sons de sonnerie ou la modulation en anneau...

Un peu de math :
Lorsque Ratio modulateur :porteur est sur des nombres entiers comme 1:1 et 2:1 voire 4:1 ou 4:3, les résultats sont encore de sons que nous décrire comme "purs", mais lorsque le Ratio est sur des valeurs comme 1,50:1 ou 3,50:1 ou 1,73:1 le son est de type "ring" ou cloche.

Dans cette performance P1, les effets d'insertion A et B sont un compresseur et un auto wah.
Pour une part FM-X la sortie du porteur passe par les effets d'insertions.
Pour afficher ce routage :

• Appuyez sur [Edit].
• Appuyez sur PART SELECT 1 pour afficher les paramètres de la part 1.
• Appuyez en bas de l'écransur [COMMON] pour afficher "PART1 - Commun".
• Appuyer sur "Effet"  > "Routing" :




Ici vous pouvez observer le flux du signal allant de gauche à droite à travers de cet écran : le porteur passe par l' égaliseur 3 bandes, puis par l'effet d'insertion A VCM Compressor "376" puis par l'effet d'insertion B "VCM Auto Wah", puis vers l'équaliseur 2 bandes qui ensuite va vers les effets system  Reverb et Variation, un possibilité d'allez avec l'Envelope Follower et le choix de sélectionner la voix de sortie.

L'effet Wah, en quelque sorte est un filtre.
La retroaction  assignée au bouton assignable rotatif 5 se révéle plus avant dans l'effet WAH.

Essayez de créer autant de sonorités différentes en expérimentant à partir des huit boutons assignables rotatifs.
Appréhender quand et comment ces paramètres vont interagir.
A savoir que lorsqu'ils ont ou semblent n'avoir aucun effet, c'est probablement parce que le contexte n' est pas bon.
Ne vous attendez pas à entendre la résonance, par exemple, lorsque la forme spectrale n'est pas "RES 1" ou "RES" (2 de l'ordre de 98-127).
Vous n'entendrez pas l'effet du modulateur sur le porteur si le niveau "EG" est trop faible, ou "l'OP1 Decay" est trop rapide (court dans sa durée).
Si la rétroaction est sur le modulateur et l'influence du modulateur est trop faible ou trop courte, alors il sera impossible d'entendre son effet.

La meilleure façon d'appréhender ces choses, c'est par l'exploration et l'expérimentation. Comme vous,  l'oreille et le cerveau commencent à comprendre certaines de ces relations et les mémorisent, vous devez savoir exactement quoi faire lorsque vous voulez un timbre particulier.
C'est de cette façon que vous pouvez vous familiariser avec les sonorités et comment les obtenir.

Vous devez maintenant avoir compris que lorsque le ratio (Coarse/Fine) se compose de nombres entiers (1,00, 2,00, 3,00, etc), vous pouvez faire des sons musicaux et lorsque les Fine résultent en une fraction, vous faites des sons de type "cloche voire des bruits.
L'une des premières évaluations du DX7 a été confuse sur ce sujet, ils ont pensé que le potentiel de faire de son de type cloche ou ring est beaucoup trop dominante dans le DX7 car si vous n'avez pas réglé le ratio de l'opérateur sur un nombre entier vous obtiendrez des tons de type ring ou cloche.
Ce n'est pas seulement vrai dans la synthèse FM, c'est aussi est vrai dans la nature ; c'est la mathématique de ce que nous appelons la musique !
Il y a tout simplement beaucoup de fractions : entre 1,00 et 2,00, il y a 99 fractions. 1.01, 1.02, 1.03, etc.
Le Super Knob :
Jusqu'à maintenant, nous avons simplement travaillé directement avec les 8 boutons assignables rotatifs et rien n'a été attribué (liés) pour le mouvement du Super Knob.

À partir de nos expériences, vous en avez conclus que certains mouvements produisent des résultats plus exploitables que d'autres.

Par exemple, l'attribution de la forme spectrale au Super Knob pourrait ne pas être une manière agréable voire audible pour une manipulation en temps réel en cours de jeu, mais lors de la création de sons vous pouvez changer quand vous le désirez.

La forme spectrale est le paramètre qui permet de sélectionner les formes d'onde : Sinus, All 1&2, Odd 1&2, Res 1 ou res 2.

Une fois que vous comprenez  ce qu'il y a à contrôler vous pouvez prendre la décision du choix du contrôleur  qui va gérer ces paramètres.

Si la résonance est assignée sur un éventail trop large dans sa plage de réglages vous trouverez peut-être que les hautes fréquences peuvent aller un peu trop loin pour une écoute confortable.

C'est là que l'établissement de limites pour le mouvement d'un contrôleur devient important.
C'est aussi une histoire de goût personnel. Il n'y a pas de bon ou mauvais choix, il s'agit de choix personnel.

Prenons tu de même quelques bases concrètes  en ce qui concerne les assignations possibles pour le Super Knob  de manière éclairée.

  • Par exemple un rappel lié à la PERFORMANCE P2 :

Nous allons assigner le contrôle de la fréquence du "modulateur" et le "EG Level " au Super Knob.
Il y a fondamentalement deux étapes de ce processus :
- Attribuer à un bouton assignable rotatif common de la performance la destination du bouton assignable rotatif de la part.
- Puis définir la plage de jeu sur laquelle nous allons évoluer dans notre rotation d uSuper Knob.

L'affectation du Super Knob ne peut pas se réaliser directement vers une destination de la part mais elle est directement liée aux huit boutons assignables rotatif qui se trouvent au niveau Common/audio de la performance.
Il y a là 16 sources et destinations possibles dont les 8 boutons rotatifs assignables common de la performance en tant que source.
Ceci est très important à comprendre.
Le Super Knob via les huit boutons assignables rotatif du niveau common peut avoir accès et la gestion de ces 16 destinations.
Pour en savoir plus sur la gestion du Super Knob et des huit boutons assignables rotatifs, lisez les articles en ligne qui le concerne.

Chaque performance peut avoir une assignation dédiée avec une part.
Lorsque vous enlevez une part ou que vous en ajoutez une vous devez refaire les assignations vers le Super Knob car ceci n'est pas transférable d'une performance à une autre, ceci n'est pas un problème puisque chaque performance à sa propre relation entre le Super Knob et les parts via le niveau common. Vous ajoutez une part à une performance, vous pouvez facilement lier la part au Super Knob.

Nous allons créer le premier lien.

Voici comment : à partir de la performance P2 depuis l'écran Home :

• Appuyez sur [EDIT].
• Appuyez sur [COMMON].
• Appuyer sur "Control"  > "Control Assign".
• Appuyez sur l'option "Auto Select" pour l'activer (vert), si nécessaire.
• Tourner le bouton Assignable Rotatif 1, le nom du bouton apparaîtra dans pavé "Display Filter" : "AsgnKnob 1".
• Touchez la case " +" pour ajouter une commande (Source/Destination).
L'InsA "Param 1" apparaît, comme destination par défaut, touchez ce pavé pour que le menu déroulant s'affiche et vous propose divers choix possibles.
• Utilisez par exemple la molette dial (juste à droite de l'écran) pour parcourir les destinations possibles... ou si vous voyez la destination que vous voulez, il vous suffit de la toucher (cliquez dessus).
• Sélectionnez "Part 1"  > "Part1 Assign1" et appuyez sur [ENTER].
• Vous aurez ceci à l'écran :




Littéralement, cela signifie le bouton rotatif assignable 1 common de la performance contrôle le bouton rotatif assignable 1 de la part 1 qui gère la fréquence du modulateur. Maintenant, cela veut aussi dire que lorsque vous tournez le Super Knob, vous obtenez le même résultat que lorsque vous tourniez directement le bouton assignable rotatif de la part 1 puisque le bouton assignable rotatif 1 common de la performance est directement lié au Super Knob.


Nous allons maintenant Assigner l'EG Level qui est le bouton assignable rotatif 6 de la part au bouton assignable rotatif 2 de la performance.

• Tourner le bouton assignable rotatif 2, son nom apparaîtra dans le pavé Display Filter: "AsgnKnob 2".
• Appuyez sur le côté " +" pour ajouter une destination, elle sera affichée en tant que . Il "Destination 2".
L'InsA "Param 1" apparaît, comme destination par défaut, touchez ce pavé pour que le menu déroulant s'affiche et vous propose divers choix possibles.
• Sélectionnez "Part 1"  > "Part1 Assign6" et appuyez sur [ENTER].
• Vous aurez ceci à l'écran :




Littéralement, cela signifie le bouton rotatif assignable 2 common de la performance contrôle le bouton rotatif assignable 6 de la part 1 qui gère l'EG Level. Maintenant, cela veut aussi dire que lorsque vous tournez le Super Knob, vous obtenez le même résultat que lorsque vous tourniez directement le bouton assignable rotatif de la part 6 puisque le bouton assignable rotatif 2 common de la performance est directement lié au Super Knob mais également le Super Knob contrôle aussi la fréquence du modulateur que nous avons assigné en première étape.

Nous avons donc maintenant lié deux des huit paramètres de la performance au Super Knob qui peut également être contrôlé via une pédale FC7 branché sur la prise  Foot Controller 2.

• Revenez à la page Home
• Appuyez sur la Part 1 de sorte à visualiser les huit boutons assignables rotatifs de la part 1.
Maintenant lorsque vous tournez le Super Knob ou la FC7 connectée au prt FC2 du Montage, le bouton assignable rotatif  1 (fréquence) et le bouton assignable rotatif  6 (EG Level) se déplacent avec le mouvement du Super Knob.

Ensuite, nous pouvons définir la plage de mouvement pour ces deux boutons assignables rotatifs.

Disons que nous voulons que les réglages de la  "Fréquence" s'appliquent à toute la gamme de 0 à 127, mais que nous souhaitons que le niveau "EG Level" puisse évoluer de la position de base sur une plage de 80 à 127.

Pour être clair : nous pouvons restreindre ou limiter l'amplitude de mouvement et même changer le sens de mouvement, en définissant les valeurs minimales et maximales chaque bouton assignable rotatif common lié au Super Knob.

• À partir de l'écran Home, touchez "Motion Control".
• Appuyez sur "Super Knob".
• Ici, nous pouvons définir que le bouton assignable rotatif Common 1 contrôlera sa plage complète : 0-127.
• Pour le deuxième une plage  80-127 :




vous pouvez observer à l'écran et entendre les modifications simultanément.

C'est ainsi que vous pouvez sélectionner les boutons Assignables rotatifs d'une part et que vous voulez contrôler et les lier au Super Knob.
N'oubliez pas que certains paramètres ont plus de sens que d'autres à contrôler via le Super Knob.

  • Inverser la rotation :

Nous allons inverser le sens de rotation lié à la Fréquence en inversant lle sens de rotation du bouton rotatif assignable common 1 contrôlé par le Super Knob.
Nous avons déjà vu qu'une direction de paramètres peut être modifiés sur l'écran dControl Assign en définissant la courbe, la polarité, le ratio et Param 1 de manière appropriée.
Nous pouvons le faire directement ici également

Voici comment :

Nous allons inverser la direction du bouton rotatif assignable common 1 en définissant la valeur haute (1) = 127 et la valeur basse (2) = 0 :




Vous pouvez voir que le bouton rotatif se déplace désormais dans le sens inverse des autres.
En quelque sorte, le paramètre fonctionne maintenant en marche arrière.
Dans notre dernier article, nous avions appris que l'application du contrôleur peut être personnalisées sur l'écran Control Assign à l'aide de la courbe, du ratio et des paramètres Param 1/2 selon le type de courbe choisie.
Il y a beaucoup de manières d'accomplir la même fonction, celle-ci en est une autre.
Pourquoi ?
Parce que vous commencez à construire vos sons ou concevoir vos parts de la performances vous pouvez lier tous les paramètres qui vont dans le sens opposé à un bouton Assignable.
Si, par exemple, nous avons eu un autre paramètre pour lequel nous souhaitons qu'il fonctionne en "marche arrière", on pourrait lier ce paramètre avec le bouton Assignable rotatif commun 1.

La programmation peut aller très en profondeur et plus vous irez profondément  plus vous découvrirez qu' un seul bouton peut faire plusieurs choses lié à plusieurs paramètres avec pour chaque destination une plage différente.
Pour plus d'information sur la programmation du Super Knob, lisez cet article Super knob :


Explorez et expérimentez.
En bonus :
Nous avons inclus un BONUS à télécharger : il contient les performances que nous avons déjà étudié mais cette fois elles sont combinées : une performance avec les Part P3 et P4 et une avec P1 et P2 car elles se complètent bien, de plus les assignations au Super Knob sont déjà réalisées.

Cliquez sur l'image pour télécharger le Bonus :




Vous découvrirez qu'elles sont destinés à travailler de concert.
Le panning est aléatoire (j'espère que vous avez bien une système d'écoute stéréo de sorte que vous pouvez entendre comment ils interagissent les uns avec les autres).
Les boutons Assignables Switch 1 et contrôlent l'effet reverb et de variation (delay), lorsqu'ils sont activés.
Lorsque vous jouerez avec ces performances n'oubliez pas que vous pouvez choisir de gérer tous les paramètres en simultané avec le Super Knob ou individuellement avec chaque bouton assignable rotatif qui ont été nommés afin de faciliter votre connaissance de ce qu'ils contrôlent.

Les réglages sont identiques pour la performance P1-P2.

Dans notre prochain article nous allons travailler avec plusieurs parties AWM2 & FM-X dans une performance qui inclut des arpèges et plus encore.
Il rassemblera une grande partie de ce que nous avons appris jusqu'à présent.

Article de Phil Clendeninn pour Yamahasynth, traduction Moessieurs.
Retourner au contenu