Les explications de base sur les pages Contents : - Moessieurs

Aller au contenu

Les explications de base sur les pages Contents :

Montage MODX > Utility > Contents
Le point de départ de cette page :
Hans Peter Henckel a publié la deuxième partie de son article consacré au Montage dans le Music Production Guide, les informations relatives aux pages Contents traduites sur cette page proviennent de cet article.
Les explications de base sur les pages Contents :
Le stockage et la gestion de la grande quantité de performance et éléments associés pour MONTAGE est extrêmement simple avec l'utilisation d'une clé USB comme support de stockage externe.
La totalité des données utilisateur peut être enregistrées en tant que fichiers utilisateur (user) avec l'extension ".X7U" sur une clé USB.
 
Un fichier User comprend les données utilisateur suivantes :

- Performance max. 640
- Curve max. 32 (for Control Assign & Motion Sequence)
- Arpeggio max. 256
- Motion Sequence max. 256
- User-Waveform max. 2,048
- Micro Tuning max. 8
- Live Set max. 2,048

Pour sauver le contenu de vos données User en tant que fichier Users  suivez les étapes suivantes :

• Appuyez sur UTILITY
• Sélectionnez l'écran Store / Save, vous arrivez sur l'écran qui permet de sauver les performances :




• Sélectionnez de type de fichier "User File" en haut de l'écran dans content type :







• Appuyez sur "Verbatim_USB1-1" pour ouvrir le contenu de votre clef usb puis appuyez sur "Save As New File" :




• Saisissez le nom de votre futur fichier User et confirmez la sauvegarde avec "Done" :


 

  • La sauvegarde est en cours :


 


  • LIBRARY FILES

Outre les banques performances preset et user, il y a huit banques Library (bibliothèque) disponibles, qui peuvent être chargés sous forme de fichiers Library (extension ".X7L").
A la différence des performances de la banque user, les performances des banques library ne peuvent pas être modifiées/éditées puis sauvées dans un des espaces Library, les éditions doivent être sauvées dans l'espace User.

Un fichier Library est presque une copie complète d'une banque User au format X7U car elle ne contient qu'une banque user Live Set, soit 256 emplacements Live set pour chaque Library.
Elle contient 640 emplacements performances et 256 emplacements users arpèges.
Ce sont donc au total 5120 performances supplémentaires accéssibles en mémoire et 2048 user arpèges en sus des 256 dans l'espace de travail soit 2304 emplacements user arpèges au total qui sont disponibles sur l'ensemble de 8 Library's.

Un fichier sauvé au format Library peut être chargé dans le Montage et ses performances peuvent être utilisées comme des performances Presets mais qui ont été créés par l'utilisateur.

Le premier fichier Library est automatiquement chargé dans la Banque Library 1, la suivante dans la Banque Library 2, etc.

* Pour sauver le contenu de vos fichiers User en tant que Library  suivez les étapes suivantes :

• Appuyez sur UTILITY
• Sélectionnez l'écran Store / Save
• Sélectionnez de type de fichier "Library" en haut de l'écran dans "content type" et cliquez ensuite sur "usb1-1" pour aller sur votre clef usb :




• Appuyez sur "Save As New File" :




• Saisissez le nom de votre future library et confirmez la sauvegarde avec "Done" :




• La sauvegarde de votre Library est en cours :




* Pour charger ce fichier en tant que Library dans le Montage, suivez les étapes suivantes :

• Appuyez sur UTILITY
• Sélectionnez l'écran "Load" :




• Sélectionnez de type de fichier "Library" en haut de l'écran dans content type :




• Sélectionnez le fichier que vous avez préalablement  sauvé au format Library (extension .X7L)" :




Pour rappel, si vous souhaitez modifier une performance d'une Library, elle doit être stockée sous la forme d'une nouvelle performance utilisateur dans "l'espace de travail" utilisateur.

Il est impossible de la stocker ou l'éditer directement dans la Library.

Pour cette raison, en plus du fichier Library, vous devez toujours stocker le même fichier sous la forme d'un fichier User .X7U.

Si plus tard vous avez le besoin d'ajouter des performances à une library déjà chargée, vous devrez charger dans "l'espace de travail" l'ensemble du fichier user d'où la library provient, modifier ou ajouter des performances puis sauver à nouveau sous les deux formats de fichiers afin de recharger dans le même emplacement library la totalité de la banque library ainsi modifiée.

Vous l'aurez compris il y a deux usages communs aux library.

- Charger des banques sons gratuites ou payantes venant d'autres utilisateurs.
- Gérer des sets de divers groupes dans lesquels vous jouez si les 8x256 Live set de l'espace de travail User ne vous suffisent pas.

La partie "User" qui est l'espace de travail servira à bâtir les fondations de vos futurs espaces library qui seront toujours disponibles.
Data Utility :
Il est possible depuis l'OS 1.10 d'effacer  plusieurs contenus de manière simultanée, par exemple plusieurs performances dans l'espace User.
Allez dans :  [UTILITY] > [Contents] > [Data Utility]
Lorsque le répertoire où vous devez effacer des données est ouvert, exemple ici avec des performances de l'espace User :



 
  • Job  : appuyez sur ce pavé pour l'activer ou le désactiver, lorsqu'il est actif (sur fond vert) vous pouvez sélectionner de multiples contenus affichés à l'écran.

  • Dans un pavé commun on trouve alors :
- Select All : permet de sélectionner l'ensemble des données, il ne s'affiche que lorsqu'aucune donnée n'est sélectionnée.
- Unselects all  : permet de désélectionner l'ensemble des données qui l'ont été sélectionnées auparavant, il ne s'affiche que lorsqu'au moins une donnée est sélectionnée.
 
  • Delete  :  permet d'effacer les contenus sélectionnés, il ne s'affiche que lorsqu'au moins une donnée est sélectionnée.

  • Avec les deux pavés "Sort" en bas à gauche de l'écran vous pouvez trier les contenus par nom ou par date de réalisation.

Vous pouvez gérer ainsi vos performances, arpèges, song, motion sequence user, live set et waveform.
A noter que dans l'espace waveform, vous ne pouvez voir que les waveforms et samples qui sont en espace user, les waveforms associées aux Library ne sont pas visible, le seul point qu'on peut visualiser est l'espace total utilisé/libree dédié à l'ensemble des waveforms et samples user et library.
Library Import :
La fonction Library Import permet depuis l'OS 1.10 d'importer une ou plusieurs performances ou la totalité stockées dans une library directement dans l'espace "User" où vous pourrez alors l'utiliser et l'éditer.
 
Allez dans :  [UTILITY] > [Contents] > [Library Import] pour afficher la Library Folder List :




Depuis cet écran vous pouvez les répertoires des Library stockées dans votre Montage, dans cette exemple il n'y en a qu'une sur les huit disponibles.
 
Library Folder Select : il suffit de toucher un répertoire pour l'ouvrir et visualiser sont contenu, bien évidement si vous n'avez pas stocké de Library vous ne verrez rien.
 
Une fois le répertoire Library ouvert vous pouvez visualiser les performances contenues dans la Library,
ici on en voit quatre à l'écran :


 
Sélectionnez une performance à importer  en cliquant dessus, le carré en bas à gauche du nom de la performance passe à la couleur bleu avec le sigle "v" qui s'affiche.

Dans un pavé commun on trouve  :
 
- Select All : permet de sélectionner l'ensemble des performances de la Library, il ne s'affiche que lorsqu'aucune performance n'est sélectionnée.
- Unselects all  : permet de désélectionner l'ensemble des performances de la Library qui l'ont été sélectionnées auparavant, il ne s'affiche que lorsqu'au moins une performance est sélectionnée.
 
Import to User Bank : ce pavé permet de copier l'ensemble des performances sélectionnées en espace "User", les arpèges de la performance Library sont importés en espace user ainsi que les waveform User, ce pavé ne s'affiche que lorsqu'au moins une performance est sélectionnée.
Vous pourrez ainsi combiner plusieurs library  pour liberer de la place dans les emplacements library disponibles, par exemple combiner trois Library de 128 performances pour ne faire qu'une seule Library de 384 performances et libérer deux espace library.


  • Dans un pavé commun on trouve  :
Avec les deux pavés "Sort" en bas à gauche de l'écran vous pouvez trier les contenus par nom ou par date de réalisation.


  • L'indicateur du nombre de performances en Library Import :

Regardez l'indicateur du nombre de performances en Library Import en haut à droite de l'écran, il indique 0/551 :




Cela veut dire que pour le moment je n'ai pas sélectionné de performance à importer  via le 000 et qu'il y a 551 performances que je peux importer en espace user depuis ma Library.

Pourquoi 551 performances et pas 640 ?

Ce chiffre dépend du nombre de performances présentes en  espace user.
Dans cet exemple, j'ai déjà 89 performances en espace user, je peux les voir dans
Utility > Contents > Data Utility > Performances.
On peut voir en haut à droite de l'écran que j'ai 89 performances dans mon espace User pour un maximum de 640 :




Revenons à notre Library Import 89 performances déjà en espace user + 551 affiché = 640.

L'indicateur en haut à droite Library import vous indique donc bien le nombre de performances que vous pouvez importer.

S'il n'y a pas de performances User dans l'espace User, ce sera XXX/640.
S'il y a déjà des performances en espace user ce sera :
XXX/(640 - nombre de performance en espace user).

- il est possible que XXX soit supérieur  au chiffre indiquant le nombre de performances disponible, vous saurez ainsi que vous ne pouvez pas importer la totalité des performances de la Library.
Retourner au contenu